Du nouveau à L'ESSEC : 3 chaires tournées vers le Digital, le modèles économiques et la disruption


Une Chaire ESSEC Media & Digital
Du nouveau à L'ESSEC : 3 chaires tournées vers le Digital, le modèles économiques et la disruption

3 nouvelles chaires pour répondre aux enjeux sociétaux et aux évolutions du marché


A l'ESSEC, les chaires ont pour objectif de produire des savoirs nouveaux, de faire évoluer la science et la pratique du management face aux nouveaux défis de l'environnement international et de créer un flux de données comme d'analyses de marché. Elles fonctionnent de manière collective grâce à leur insertion dans un centre d'excellence et répondent aux besoins et évolutions du marché. Dans cette dynamique, l'ESSEC créée 3 nouvelles chaires :

  • Chaire Modèle économiques en réseaux : Pendant des années, les organisations ont traditionnellement opéré selon un processus de création de valeur linéaire. De la production à la vente, chaque acteur agissait en effet d'une manière séquentielle, selon une position qui déterminait à la fois son rôle et ses revenus potentiels dans la chaine de valeur. Le tsunami du digital (le Big Data, les entreprises plateformes et la disruption permanente) ont forcé les organisations à remettre en question leur modèle économique quel que soit leur industrie. Les interactions entre différents acteurs doivent désormais se concevoir en réseau. Dans ce contexte, l'ESSEC et ses entreprises partenaires se sont engagés dans un projet de recherche d'avant-garde afin d'explorer l'innovation à l'heure du tsunami digital, avec un intérêt particulier pour la transformation des chaînes de valeur linéaires en modèle économique en réseau.
    Titulaire de la chaire : Jan Ondrus

  • Chaire Digital Disruption : Les développements récents dans la technologie ont un effet révolutionnaire sur les consommateurs, les entreprises et la société. La Chaire ESSEC Digital Disruption vise à fournir aux participants une compréhension en profondeur de l'effet du numérique sur les entreprises, les préparer à travailler dans, et gérer, les organisations de plus en plus numérique. Les liens solides de l'enseignement et de la recherche avec les entreprises opérant dans le domaine numérique, soutiendront la chaire pour la diffusion des meilleures pratiques multisectorielles à travers le leadership à la fois des participants et plus largement la communauté ESSEC (étudiants, professeurs et diplômés).
    Titulaire de chaire : Peter O'Connor, Partenaire : BNP PARIBAS

  • Chaire ESSEC - Amundi en Asset & Risk Management : Elle a pour objectifs de promouvoir la recherche académique dans le domaine de la gestion d'actifs et des risques, de stimuler une coopération entre chercheurs de l'ESSEC et d'Amundi, en offrant entre autres une série de séminaires de recherche à l'attention des collaborateurs et clients institutionnels d'Amundi et une diffusion de travaux de recherche académiques auprès de ces mêmes collaborateurs.
    Titulaire : Jocelyn Martel, Partenaire : Amundi

Depuis plus de 10 ans, l'ESSEC prépare au sein de la Chaire Media & Entertainment de futurs managers des industries des médias, au croisement des mondes de la technologie et l'innovation, l'économie, la culture et la politique.

Les industries de contenus ont préfiguré les innovations digitales, tant du point de vue des évolutions de business models que dans le champ du management ; la Chaire a ainsi de longue date suivi ces mouvements, accompagnée par des partenaires fidèles dont les secteurs et métiers ont été parmi les premiers à se transformer sous l'impact du numérique. L'intrication des médias et nouveaux médias avec le digital a conduit à faire de ce dernier un élément central du recrutement de la Chaire, de son cursus, sa recherche,ses préoccupations. Pour acter de cette expertise comprise des étudiants, appuyée par ses partenaires et soutenue par ses alumnis, la chaire affirme désormais cette spécificité dans son intitulé, en devenant la Chaire ESSEC

 Publié le 21 septembre 2016
RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



Disruption

Disruption

Suivre les phénomène disruptifs induits par les technologies exponentielles

FERMER