Connaissez vous la Cité des Ainés et son living lab? Comment sera la maison des Ainés demain?


Ils seront présentés à la Biennale Internationale du Design de Saint Etienne
Connaissez vous la Cité des Ainés et son living lab? Comment sera la maison des Ainés demain?

Afin d'enrichir leurs réflexions sur la future Cité des Ainés, la Mutualité française Loire - Haute Loire SSAM, Loire Habitat, Adim Lyon et la Ville de Saint Etienne exposeront le prototype de la future chambre de la Cité des Ainés et un living lab dans le OFF de la Biennale Internationale du Design de Saint Etienne, du 9 mars au 9 avril 2017, au 32 rue de la Résistance.


Durant un mois, le public sera invité à découvrir la chambre de 24 m² de la future Cité des Ainés, reproduite à l'échelle 1, et à tester, dans des conditions réelles, les équipements, les outils ou les nouveaux usages en termes de confort, bien-être, sécurité, santé, alimentation de la personne âgée qui sera demain accueillie dans cette chambre.


Dans ce laboratoire des pratiques innovantes, le visiteur est placé au coeur du dispositif et devient acteur et contributeur de la construction de la future chambre. Une analyse des avis sera réalisée par les designers de la Cité du Design qui apporteront leur expertise pour enrichir les réflexions des partenaires dans l'aménagement de la future Cité des Ainés. En particulier, la Cité du Design accompagnera l'équipe pour concevoir l'organisation de la chambre entre un coin « jour » et un coin « nuit » et imaginer la séparation visuelle et/ou matérielle nécessaire à la distinction des 2 espaces.


Des conférences animées par des experts de renom viendront également alimenter ce living lab tout au long de la Biennale et favoriseront les échanges et débats sur la luminothérapie, la domomédecine, les outils connectés, les prises en charge non médicamenteuses, les nouvelles
techniques de préparation culinaire, le repérage des fragilités...

Un laboratoire des usages et des pratiques

Grâce à l'appui du Gérontopôle Régional de Saint Etienne, des entreprises et start-up régionales présenteront les prototypes de leurs produits pensés pour favoriser le bien vieillir et le confort des personnes âgées.

La chambre expérimentale (présentée du 9 mars au 9 avril 2017)

La sécurité

Badges personnalisés d'accès

Le système centralisé de gestion des accès permet, sous un même logiciel, de gérer les accès réservés au personnel par des badges de proximité, mais aussi des chambres d'EHPAD, et en particulier, celles réservées aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Ce second système évite aux résidents de se tromper de chambre et leur permet d'ouvrir leur porte sans contrainte de clé.

Appel malade Vivago

Ce système intégré destiné aux établissements médicaux sanitaires, offre cinq fonctionnalités sur une seule montre : un appel malade volontaire, un appel infirmier et des alarmes automatiques, un contrôle d'errance, une protection du personnel isolé et un suivi d'activité physiologique. L'appel malade Vivago avec sa fonction ProActive couvre tous les besoins en protection et sécurité des résidents et du personnel tout en préservant leur liberté.

Un Cheminement lumineux

Un allumage automatique d'une veilleuse dans la chambre grâce à des détecteurs de mouvement permet de sécuriser le lever des personnes âgées la nuit et d'éviter ainsi les chutes.

Tapis Detect' de DTH Médical

Le Tapis Detect' est un système développé par DTF médical, qui permet de détecter lorsqu'un patient tente de se lever tout seul et d'en informer la personne responsable (aide-soignant, infirmier) ou la personne à proximité (auxiliaire de vie, famille, ami). Le Tapis Detect' se place sur les abords d'un lit ou d'un fauteuil et peut être utilisé aussi bien à l'hôpital qu'à domicile pour des personnes fragiles ou en perte d'autonomie. Lorsque le patient tente de se lever et place un pied sur le tapis, une sonnerie retentit grâce à un boitier connecté placé sur une prise électrique, dans la pièce choisie par la personne en charge du malade. Ce système simple et fiable est destiné à prévenir des accidents en diminuant les risques de chute du patient.

L'environnement

Eclairage circadien proposé par Ingélux et l'Inserm

L'horloge biologique (ou rythme circadien) est le système qui permet à l'organisme de réguler certaines fonctions vitales. Grâce à un éclairage circadien qui simule le cycle lumineux de 24 heures, le rythme du résident est régulé, même en l'absence d'éclairage naturel (cycle jour / nuit). Les recherches actuelles indiquent qu'un ensemble de troubles et de symptômes sont efficacement atténués par l'utilisation appropriée des propriétés de la lumière, soit par des expositions quotidiennes de courte durée (photothérapie : dépression, Parkinson, ....), soit par une manipulation de lumière (intensité, spectre) durant la journée (Alzheimer, troubles du sommeil du sujet âgé, désynchronisation circadienne en conditions extrêmes [polaires], ...).

Le mobilier

La chambre Luna des Ateliers du Haut Forez

Son allure sobre et épurée allie douceur de vivre et rigueur expressive tout en répondant aux exigences de confort, de solidité et de sécurité. Les détails en aluminium et la géométrie des meubles donnent aux chambres une personnalité incontestable. Le lit Floore et le mobilier médical offrent aux résidents des chambres harmonieuses, génératrices de quiétudes et contentement, avec un design hôtelier élégant décliné en un nuancier de couleurs étoffé. Une réflexion est en cours pour l'intégration d'outils connectés directement sur le châssis et les éléments qui composent le lit.

Lumaïna, le chevet mobile de Aïna

AÏNA conçoit et développe avec les ainés des produits innovants et esthétiques pour adapter les logements et faciliter les gestes de la vie quotidienne. Lumaïna, le premier produit de cette start­up est un chevet lumineux, ergonomique, esthétique et facile d'installation qui offre des éclairages et rangements adaptés à proximité du lit pour plus d'autonomie et de confort. Ce nouveau compagnon de nuit sera sur le marché au cours de l'année 2017. Pour en savoir plus : www.aina-lab.com

La salle de bain

Fasteech (présenté le 16 mars) FasTeesh développe un appareil révolutionnaire qui permet un brossage des dents et des prothèses en 10 secondes pour les personnes âgées. Le dispositif est autant efficace qu'un brossage de 2 minutes avec une brosse à dents et vise à améliorer l'hygiène bucco-dentaire et la santé générale.


Les outils connectés (présentés du 9 mars au 9 avril 2017)

Les outils connectés (présentés du 9 mars au 9 avril 2017)

Plateforme connectée Bewellconnect

Bewellconnect en partenariat avec Medifroid met au service des établissements de santé et des patients à leur domicile une plateforme connectée de services de santé. Dans les établissements, cette plateforme permet aux professionnels de santé de consulter le dossier du patient grâce à une centralisation autonome et automatique des mesures de multiples dispositifs médicaux permettant un relevé des paramètres essentiels (thermomètre, oxymètre, tensiomètre, pèse personne) mais également lecteur de glycémie, électrocardiogramme… D’autres objets connectés comme par exemple des témoins de présence dans la chambre ou caméras de surveillance des zones communes permettant de détecter par exemple un déplacement anormal d’un patient en période nocturne peuvent compléter ce dispositif. Ce matériel peut également être exploité à domicile par l’intermédiaire d’une box pour alerter la famille ou l’équipe médicale en cas d’anomalie et le patient pour sa prise de médicaments.

OLEA de Orlac Solutions (présenté le 24 mars 2017)

La solution Olea consiste à partager les données d’activité de la personne âgée avec ses aidants familiaux ou professionnels, à l’aide d’une applica­tion consultable sur tous supports (smartphone, tablette, ordinateur) et d’un bracelet autonome muni de plusieurs capteurs. Olea propose de plus la détection de chute et la localisation de la person­ne en cas d’égarement.

Floor In Motion de Tarkett (présenté le 4 avril 2017) FloorInMotion Care de Tarkett, est un service d’alerte et d’information en temps réel, destiné aux établissements médicalisés et aux résidences seniors, et couplé à une solution de sol connecté. Il permet ainsi d’alerter immédiatement en cas d’incident (chute, sortie ou intrusion) et de fournir aux équipes soignantes, des données d’activité qualitatives en temps réel. FloorInMotion Care a pour vocation de: -Contribuer à améliorer la sécurité et la qualité de vie du résident -Faciliter le travail des soignants tout en offrant une qualité de soins centrée sur les besoins des résidents -Aider les équipes médicales à mieux détecter des changements de comportement de leurs résidents » Pour en savoir plus: www.floorinmotion.com

La Smart Cane de Nov’In (présentée le 4 avril 2017)

Grâce à sa technologie Dring, la start-up stéphanoise Nov'in a mis au point la première canne de marche connectée intelligente. Cette innovation, qui intéresse directement les seniors, les personnes à mobilité réduite et leurs aidants, a été récompensée par le prix international « CES 2017 Innovation Award ». Petit concentré de technologie, le système d'alerte Dring embarque plusieurs types de capteurs de mouvements (accéléromètre, gyroscope), un microprocesseur, une batterie rechargeable, ainsi que les technologies GPS/ GPRS et GSM. Sa petite taille et son faible poids lui permettent d'être intégré à d'autres types d'objets (chaussures de sécurité par exemple). Les informations récupérées par les capteurs du système Dring sont directement transmises à un serveur. Des algorithmes d'intelligence artificielle traitent ces données pour apprendre les habitudes de chaque utilisateur et mieux détecter les situations

anormales (chute, moindre activité, réveil tardif...). Les échanges de données s'effectuent de manière entièrement sécurisée et confidentielle. Le cas échéant, une alerte est envoyée automatiquement aux aidants par SMS, email ou appel téléphonique. Grâce au GPS, l'alerte peut inclure la géolocalisation de l'utilisateur. Le système est programmé pour chercher un aidant jusqu'à ce qu'il y ait confirmation de la prise en charge. Précisons que l'alerte peut être donnée directement par l'utilisateur, grâce à un simple bouton intégré.



Robotique et télémédecine (présentés du 9 mars au 9 avril 2017)

Robotique et télémédecine (présentés du 9 mars au 9 avril 2017)

Paro est un robot socio-pédagogique à l’apparence d’un petit phoque en peluche recouvert d’une fourrure synthétique à fibres bactéricides. D’une cinquantaine de centimètres, pesant 2.5 kg, c’est un concentré d’intelligence artificielle : 7 moteurs lui permettent de bouger la tête, cligner les yeux, remuer la queue, actionner ses deux nageoires. Une douzaine de capteurs (toucher, positionnement, lumière) et 3

microphones (détection de la provenance du son par triangulation) renvoient des informations vers un logiciel d’intelligence artificielle, qui adapte en conséquence les intonations et les mouvements en fonction du comportement de la personne qui le tient. Paro peut communiquer par exemples des émotions telles que la joie ou la surprise. En tant qu’animal thérapie, Paro vient s’ajouter aux outils non médicamenteux disponibles et apporte des bénéfices thérapeutiques reconnus : baisse de la tension artérielle, rythme cardiaque, réduction des niveaux de stress et d’anxiété, prévention de la dépression… il permet également d’agir sur la communication et les interactions sociales.

Télémédecine

Grâce à un dispositif de télémédecine via l’installation d’un réseau sécurisé adapté aux besoins et d’une visioconférence, les personnes âgées accueillies dans les Ehpad mutualistes bénéficient de consultations à distance. Un pool d’experts issus du réseau mutualiste ou des partenaires locaux, comprenant des gériatres, des diététiciennes, des cardiologues, des médecins spécialistes de la douleur, des psychiatres, des dermatologues, … apportent leur expertise à distance, dans des délais raisonnables, offrant ainsi un certain confort aux patients, leur évitant des déplacements parfois fatigants ou des hospitalisations.

MyEye conçu par Essilor et Orcam

MyEye est une aide électronique nomade, intelligente qui s'adapte sur tous types de montures. Il permet de reconnaître et lire ce que la personne malvoyante pointe avec son doigt. Ce système met son intelligence au service des personnes déficientes visuelles pour améliorer leur vie quotidienne. Aucune connexion à internet n'est nécessaire : les données sont gérées en local dans le boitier de commande. MyEye est capable de lire les textes (nom d'une rue, un menu, un journal, un livre...), reconnaître les billets de banque, reconnaître et nommer les personnes dont il a appris le visage, reconnaître les produits.



Zoom sur La Cité des Ainés

Zoom sur  La Cité des Ainés

Ce projet, porté par la Mutualité française Loire -Haute Loire SSAM, Loire Habitat, Adim Lyon et la Ville de Saint Etienne, vient révolutionner les codes conventionnels de prise en charge des personnes âgées dépendantes.

Pensé dans l’esprit d’une cité-village, ce projet entend répondre à tous les besoins de la personne âgée en termes de logement, déplacement, lien social, soins, restauration, … En rupture avec les anciennes conceptions, ici c’est l’architecture qui s’adapte à la personne âgée et à l’évolution de sa dépendance. Véritable laboratoire d’usage, la Cité des Ainés comprendra des lits d’Ehpad, des places en Résidence Autonomie, des logements adaptés mais également des lieux de vie collectifs : une rue piétonne et commerçante, un jardin thérapeutique, un restaurant, où pourront être expérimentés des innovations telles que la luminothérapie, la domomédecine, les nouvelles prises en charge non médicamenteuses, les outils de simulation du grand âge, les nouvelles techniques de préparation culinaires, …

ADIM Lyon est le Maître d’ouvrage de l’opération qui sera vendue en l’état futur d’achèvement (VEFA) à Loire Habitat qui en deviendra propriétaire (investissement de 26 millions d’euros). L’Ehpad et la Résidence Autonomie seront gérés par la Mutualité française Loire – Haute Loire SSAM tandis que les 12 logements adaptés seront exploités en direct par Loire Habitat.

L’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de la Loire, le Gérontopôle Régional de Saint-Etienne et la Cité du Design sont étroitement associés au projet.

Calendrier :

Etudes techniques et consultation des entreprises : printemps – été 2017

Lancement des travaux : Eté 2017

Ouverture de la Cité des Ainés : 2019.


 Publié le 10 mars 2017
RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



Seniors

Seniors

De nombreux objets connectés se proposent de simplifier la vie des personnes âgées et senior en leur apportant des solutions pour une meilleure sécurité et leur bien-être. Suivez l'actualité dans ce domaine avec homo connecticus qui veille pour vous

FERMER