Japon : Un maillot de corps qui mesure l'activité cardiaque

En voici un nouveau produit qui s’annonce comme une véritable révolution dans la catégorie des vêtements connectés. Baptisé « Hitoe », ce smart cloth mesure les signaux cardiaques de son porteur.

Publié le 14 mai 2014
Japon : Un maillot de corps qui mesure l'activité cardiaque

Il faut dire que les Japonais sont friands des objets connectés si bien que les constructeurs de ce pays du Soleil levant ne cessent de proposer des produits axés dans le domaine. Considéré comme le berceau de la culture geek, le Japon ne cesse de sortir divers gadgets. Actuellement, les firmes nippones affirment une certaine tendance pour les vêtements connectés.

Parmi les enseignes spécialisées dans ce secteur, NTT Docomo, un opérateur téléphonique japonais, propose déjà un large éventail de services dédiés au suivi médical qui s'appuie sur les objets communicants et les mobiles dont des thermomètres, des bracelets capteurs, des podomètres, des tensiomètres ou encore des pèse-personnes. Avec l'expansion du Wearable Computing ou « l'informatique à porter », de nombreux accessoires sont aujourd'hui proposés au grand public. Comme les vêtements ne sont pas encore vraiment touchés par ce phénomène très tendance, NTT Docomo décide de se lancer dans ce secteur et espère attirer l'attention du public.

Annoncé il y a seulement quelques jours par NTT Docomo, ce pionnier japonais des services mobiles, en collaboration avec Toray Industries, un spécialiste de produits textiles, le « Hitoe » se présente comme un maillot de corps destiné dans l'univers de nouvelles prestations en matière de suivi médical.

En effet, ce T-Shirt connecté recueille en toute simplicité les signaux émis par le corps et émet ces informations au smartphone de son porteur à partir d'une application spéciale. Ainsi, ce sous-vêtement équipé de nanofibres, communique via Bluetooth les données récoltées sur le téléphone de son utilisateur.

Ce T-Shirt peut être lavé à la main ou à la machine comme tout autre produit textile notamment grâce à l'emploi de ces nanofibres, un matériau flexible et léger, mais aussi d'une couche fine de protection qui lui permet de ne pas se détériorer au contact de l'eau. Pour capter les signaux du corps, les deux petits morceaux du matériau Toray de la taille d'une carte bancaire intégrés dans ce vêtement agissent comme une électrode et une anode. Quant à la batterie qui alimente les composants de transmission de signaux du corps, elle est à la fois légère et amovible.

Pouvant à la fois servir dans un contexte sportif mais aussi pour vérifier l'état de santé de son porteur, le « Hitoe » se présente concrètement comme un dispositif de la taille d'un patch ionique et permet entre autres d'évaluer l'activité du métabolisme durant les efforts physiques. Par ailleurs, les deux enseignes prévoient d'intégrer à ce T-Shirt connecté d'autres technologies miniaturisées telles qu'un podomètre ou un GPS afin de lui attribuer plus de fonctionnalités.

Un système d'alerte pourrait également être intégré sur ce maillot de corps afin de permettre à son utilisateur de prévenir ses proches ou son médecin depuis leur smartphone encas de crise cardiaque.

Devant être proposé au courant de cette année, aucun prix n'a encore été dévoilé pour ce sous-vêtement connecté.


FERMER