Gleamer assiste les radiologues avec un IA pour un diagnostic semi-automatisé d'images médicales

GLEAMER vient de lever 7,5€ million pour déployer sa plateforme d'intelligence artificielle

Publié le 25 septembre 2020
Gleamer assiste les radiologues avec un IA pour un diagnostic semi-automatisé d'images médicales

GLEAMER, la MedTech française qui développe une plateforme de logiciels d'intelligence artificielle d'aide au diagnostic à destination des radiologues, annonce une levée de 7,5€ millions (Série A) menée par XAnge, avec l'arrivée de MACSF, Majycc eSanté Invest et Crista Galli Ventures et la participation des investisseurs historiques Elaia et le fonds Ambition Amorçage Angels (F3A), géré pour le compte de l'Etat par Bpifrance dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir (PIA). 37 radiologues, dont le Professeur Nicolas Theumann, ont également participé à ce tour de table. Cette levée permettra notamment d'accélérer le déploiement de BoneView®, première application de la gamme de logiciels d'IA, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Amérique Latine ; d'obtenir l'agrément FDA de BoneView® (Food and Drug Administration) pour aller sur le marché américain et de poursuivre le développement de la gamme de produits d'IA dans d'autres domaines de la radiologie

« GLEAMER est un investissement emblématique de notre thèse d'investissement : mettre à disposition du plus grand nombre les technologies les plus avancées, en l'occurrence l'intelligence artificielle pour aider au traitement des actes radiologiques qui peuvent toucher chacun de nous », dit Guillaume Meulle, Managing Partner, XAnge.

« Nous sommes heureux d'investir dans la société GLEAMER aux côtés de praticiens et de fonds spécialisés qui croient comme nous à la pertinence de l'IA en imagerie médicale pour les aider dans leur diagnostic au quotidien. L'équipe dirigeante de GLEAMER a su se construire sur le marché français une image solide auprès des autorités de santé et de la communauté médicale ce qui nous rend optimistes sur l'accélération de l'adoption de la plateforme », souligne Stanislas Subra, Responsable des Investissements en Capital Risque, Groupe MACSF.

Le marché de la radiologie standard en traumatologie représente aujourd'hui 12 milliards d'euros (Source : GLEAMER). Les besoins en imagerie ont fortement augmenté dans le monde avec + 400 millions (Source : GLEAMER) de radios traumatiques réalisées chaque année. C'est l'examen le plus couramment pratiqué notamment aux urgences, où l'on compte 11 millions de radios traumatiques réalisées par an en France (Estimation à partir de :https://www.ccomptes.fr/fr/publications/limagerie-medicale). GLEAMER assiste les radiologues en mettant à leur disposition un logiciel d'intelligence artificielle qui fournit un diagnostic semi-automatisé de la détection des lésions dans une image.

« Cette levée de fonds va nous permettre d'avancer, tant sur la commercialisation à travers le monde, que sur le développement de notre gamme de produits. Notre vision est de devenir le partenaire de référence des radiologues avec une gamme de logiciels d'intelligence artificielle couvrant toute la radiographie standard. En mettant à leur disposition des diagnostics semi-automatisés, fiables et rapides, nous leur permettons d'améliorer la qualité des soins et leur productivité », dit Christian Allouche, cofondateur de GLEAMER.


Zoom sur BONEVIEW®

Le premier logiciel de GLEAMER, BoneView®, détecte les lésions en radiographie traumatique, et les présente au radiologue pour validation finale, lui apportant ainsi sécurité, fiabilité, gain de temps, et confort de lecture. Les radiologues doivent analyser de plus en plus d'images par jour et les assister requiert le plus haut niveau d'exigence. Pour y parvenir, GLEAMER a conduit une ambitieuse étude clinique avec BoneView® faisant intervenir 6 radiologues et 6 médecins urgentistes qui ont interprété 600 radios traumatiques, la moitié avec BoneView®, l'autre moitié sans. Le regard croisé de l'IA et du praticien a permis de diminuer de 30 % le taux de fractures non-détectées, tout en réduisant significativement le temps de lecture des radios.

BoneView® a obtenu un marquage CE de classe 2a en mars 2020. 7 mois seulement après l'obtention de son marquage CE, le logiciel est déployé dans plus de 50 hôpitaux (dont l'APHP) et cliniques en France et compte 800 utilisateurs (soit près de 10% de l'ensemble des radiologues français).


E-santé



Les derniers objets connectés dans le domaine de la santé - actualité du secteur. Les objets connectés font leur entrée dans le monde de la santé en proposant de nombreuses solutions de contrôles des paramètres physiologiques en temps réel, les données étant stockées dans le cloud et exploitées depuis votre smartphone.


FERMER