Le projet de Fonds d'investissement First Santé 1 accélère

Ce fonds est réservé aux investisseurs professionnels.

Publié le 30 novembre 2020
Le projet de Fonds d'investissement First Santé 1 accélère

Avec la crise sanitaire, First Santé 1, le premier Fonds d'Investissement Régional en Santé dédié aux start-up du domaine des sciences de la vie accélère sa levée de fonds pour faire émerger les pépites les plus prometteuses en santé. Ce fonds est réservé aux investisseurs professionnels.

A l'heure où la Covid-19 bouscule tous les secteurs et challenge l'ensemble des acteurs de la santé et notamment les start-up, la création du Fonds d'investissement First Santé 1 (FPCI), spécifique à la Région Sud et premier du genre en France est plus que jamais d'actualité. Initié par le programme de recherche DHUNE (Pr Olivier Blin), l'association PROFIRST (Roland Rizoulières), et prévu d'être géré par SOFIMAC INNOVATION (François Miceli, Pascal Voulton et Aurélie Viaux), il accompagnera les entreprises régionales dans leurs besoins de financement.

Le domaine de la santé est devenu un domaine stratégique à la fois pour l'Etat et pour les citoyens. La pandémie de la Covid-19 a révélé les vulnérabilités de nos territoires en matière de matériel médical, de masques, de médicaments essentiels et plus encore de composants des médicaments produits à l'extérieur de l'Europe, conséquences de la délocalisation de la production et de l'industrie de manière plus globale. Dans ce contexte, le pays se doit d'innover, de se réindustrialiser, de financer et protéger ses start-up et ses pépites montantes.

First Santé 1 a pour mission d'accompagner les start-up les plus prometteuses de la filière santé, en synergie avec les structures performantes déjà en place, de permettre leur développement en France, d'accroître leur compétitivité nationale et internationale en leur assurant un soutien financier sur le long terme. Cette filière d'excellence fait régulièrement face à des difficultés de financement, de fonds propres et de trésorerie et plus encore aujourd'hui avec la pandémie qui remet en cause sa capacité à tenir le cap en attendant des moments plus sereins.

Destiné à investir significativement et créer la différence pour les start-up les plus prometteuses, avec plus de 350 sociétés déjà répertoriées dans les domaines Biotech, MedTech, Diagnostic, eSanté, mais également des projets innovants dans les domaines de la Cosmétique, de la Silver Economie, du Bien-e?tre et de la Nutrition, le fonds First Santé 1 accélère aujourd'hui sa levée de fonds.

« La crise sanitaire a révélé l'importance de la recherche médicale française, de l'intérêt de développer des vaccins et des antiviraux, de la télé médecine, de la nécessité de pouvoir réaliser des tests de façon décentralisée, de l'impression 3D, d'améliorer l'organisation des Ehpads, etc. Plus que jamais, il y a une volonté politique et collective de soutenir les start-up du territoire. » explique Olivier Blin, Chef du Service de Pharmacologie Clinique et Pharmacovigilance à l'AP-HM et Directeur du Centre d'Excellence DHUNE (maladies neurodégénératives et vieillissement).

« First Santé 1 a vraiment pour vocation d'accompagner les entreprises santé dans leurs différentes phases de de développement et de les soutenir financièrement dans la durée afin qu'elles puissent créer de la valeur en France sur le long terme. Il est primordial de pouvoir les soutenir lorsqu'il s'agit de faire des essais cliniques ou de développer leurs premières unités de production » poursuit François Miceli, Directeur général de SOFIMAC INNOVATION, société de gestion dédiée à l'investissement technologique et innovant.

SOFIMAC INNOVATION, société de gestion du Fonds, rappelle que le fonds First Santé 1 souhaite lever entre 50 et 100 M€ et cible des projets dans lesquels le Fonds pourrait investir entre 500 k€ à plusieurs millions d'euros.

SOFIMAC INNOVATION fait partie du Groupe SOFIMAC qui a récemment annoncé être entré en négociations exclusives avec UI Investissement en vue d'un rapprochement[1], opération qui va permettre de constituer une plateforme indépendante unique dans le secteur du capital investissement avec 1,75 milliard d'euros d'actifs sous gestion dont environ 600 millions dédiés à la santé, faisant de cette nouvelle entité un acteur incontournable du secteur. Outre ses capacités financières, la force de la société de gestion du fonds First Santé 1 réside dans sa présence régionale avec 13 bureaux en France, sa bonne connaissance de l'écosystème local, son implication dans les investissements avec des équipes très présentes sur le terrain et très proches des dirigeants.

First Santé 1 vise des performances ambitieuses et attractives pour les investisseurs professionnels. En matière d'économie locale, un investissement de 15 M€ sur 3-4 ans pourrait engendrer plusieurs centaines d'emplois directs et indirects, ainsi qu'un réinvestissement des sommes allouées dans l'économie locale pouvant aller jusqu'à 50% du montant du fonds.

A l'heure actuelle, le Fonds poursuit sa levée auprès des investisseurs professionnels. Des discussions avancées sont en cours avec des collectivités territoriales, des universités partenaires, des réseaux bancaires, des institutions financières, des entreprises ou encore des family offices. Le projet intéresse d'autant plus les investisseurs aujourd'hui compte tenu de la nécessité publique et collective de soutenir ce secteur.

Le premier « closing » d'investissement est attendu pour le premier semestre 2021.

[1] Opération soumise à l'accord préalable de l'AMF


E-santé



Les derniers objets connectés dans le domaine de la santé - actualité du secteur. Les objets connectés font leur entrée dans le monde de la santé en proposant de nombreuses solutions de contrôles des paramètres physiologiques en temps réel, les données étant stockées dans le cloud et exploitées depuis votre smartphone.


FERMER