PERES, l'objet connecté qui analyse la qualité de vos repas : connectée via Bluetooth pour manger en toute sérénité !

Permettant d’avoir un œil sur la qualité et la fraîcheur des produits de consommation, le PERES permet de prévenir les risques de santé liés aux aliments.

Publié le 12 septembre 2014
PERES, l'objet connecté qui analyse la qualité de vos repas :  connectée via Bluetooth pour manger en toute sérénité !

Nous sommes actuellement de plus en plus nombreux à nous soucier de la qualité de notre alimentation. En effet, il n'est plus à prouver que de nombreuses maladies peuvent provenir d'un aliment périmé ou impropre à la consommation. Bien que les produits industriels proposent sur leur emballage la date de péremption, il n'est pas toujours évident de connaître la date limite de consommation des produits frais. Ainsi, même si un poisson semble encore afficher une réelle fraîcheur, il est tout de même difficile de savoir si elle est encore bonne à être consommée.

Pour permettre aux consommateurs de pouvoir être certains de consommer des aliments adaptés à la consommation, la startup ARS LAB vient de mettre au point le PERES, un appareil connecté au smartphone qui, grâce au réseau Bluetooth, assurent le contrôle de la qualité mais aussi de la fraîcheur des aliments.

Se présentant comme une véritable révolution dans le secteur des objets dédiés à la santé connectée, le PERES est une télécommande munie d'un seul bouton qui permet d'éviter de consommer des produits périmés permettant ainsi d'éviter de nombreux problèmes liés à l'alimentation tels que les intoxications, les indigestions, etc.

Nécessitant tout simplement le téléchargement d'une application mobile dédiée et qui fonctionne sous Android et iOS, le PERES est surtout recommandé pour contrôler le poisson, le bœuf, le porc ou encore le poulet. Pour fonctionner, il suffit de diriger l'appareil vers l'aliment en question, de le scanner en appuyant sur le bouton et le résultat se fait apparaître directement sur l'écran du smartphone en un rien de temps.

En effet, le PERES est équipé de quatre capteurs qui permettent de mesurer le taux d'humidité mais aussi la température ambiante, le taux d'ammoniaque ainsi que les composés organiques volatils aux alentours de chaque aliment. En effet, selon les chercheurs, une viande en décomposition contiendrait une centaine de ces composés organiques.

Toutes ces données sont alors envoyées vers le smartphone où l'application dédiée se charge des les analyser afin de donner à l'utilisateur un résultat clair et précis. De plus, il est également possible de partager ces informations sur les réseaux sociaux, de quoi permettre de prévenir les risques sanitaires qui peuvent survenir dans une région en corrélant les différentes mesures des utilisateurs.

Malgré que l'appareil ne soit encore destiné qu'à tester la qualité et la fraîcheur de la viande et du poisson, il ne reste qu'à espérer qu'il sera dans les prochains jours adaptés aux fruits et légumes qui se présentent également comme des aliments porteurs de bactéries.

Présenté dans le cadre d'un projet en campagne de financement sur le site IndieGogo, cet objet de santé connectée sera proposé au grand public dès le mois d'octobre prochain. Ce produit que les médecins du monde s'accorderont à le recommander sera mis en vente au prix de 150 dollars.


E-santé



Les derniers objets connectés dans le domaine de la santé - actualité du secteur. Les objets connectés font leur entrée dans le monde de la santé en proposant de nombreuses solutions de contrôles des paramètres physiologiques en temps réel, les données étant stockées dans le cloud et exploitées depuis votre smartphone.


FERMER