Rentrée 2014 à l'UPMC : cap sur le big data !

des étudiants de master formés au big data

Publié le 03 juillet 2014
Rentrée 2014 à l'UPMC : cap sur le big data !

L'université Pierre et Marie Curie lance à la rentrée de septembre 2014 un parcours big data destinée aux étudiants de master 2. Ce certificat complémentaire sera proposé aux étudiants inscrits dans un cursus en mathématiques appliquées : probabilités et modèles aléatoires ; probabilités et finances, mathématiques de la modélisation, ingénierie mathématique, statistique.

« Dans les années 2000, l'enjeu du big data ou datamasse, reposait principalement sur l'informatique et les statistiques, le volume des données posait problème mais pas au point d'asphyxier les algorithmes statistiques. Le volume, la variété et la vitesse de celles-ci ont depuis été en croissance exponentielle et un nouvel enjeu s'impose, celui du traitement de ces informations » analyse Yvon Maday, enseignant-chercheur en mathématiques, qui a piloté la mise en place de cette formation.

« Ces données n'ont aucune valeur en elles-mêmes, si on ne sait pas les exploiter en les replaçant dans leur contexte. Aux techniques de la statistique il convient donc d'ajouter d'autres outils, en particulier ceux de la modélisation mathématique et de la simulation numérique ». Les champs d'application du big data sont immenses ; au regard de cette évolution et des perspectives formidables qu'elle laisse entrevoir, l'UPMC a décidé de proposer à certains étudiants ce certificat complémentaire en big data.

Cette formation robuste, de plus de 130 heures par an, est destinée à des étudiants issus de plusieurs spécialités de mathématiques appliquées du master de mathématiques de l'UPMC. C'est une formation complémentaire qui reste solidement ancrée sur leur spécialité d'origine. C'est ce qui fait la singularité de la filière big data de l'UPMC. Elle réunit des étudiants qui apportent par leurs profils et leurs parcours disciplinaire initial des regards croisés et renouvelés sur cette matière, dont on mesure encore à peine le potentiel. Leur horizon professionnel s'élargira alors à un nombre important de domaines, de l'aviation au marketing en passant par l'épidémiologie et l'information.


FERMER