ZigBee Alliance : de nouvelles normes pour une meilleure interopérabilité sans fil

Inspirée de la technologie Bluetooth, ZigBee Alliance se présente comme une communauté industrielle qui met à la disposition de ses membres des solutions sans fil pouvant être utilisées en applications de gestion d’énergie à destination du grand public et dans le domaine commercial et ce, à partir de normes écologiques et sans fil internationales. 

Publié le 15 septembre 2014
ZigBee Alliance : de nouvelles normes pour une meilleure interopérabilité sans fil

Depuis le mois de janvier dernier, ce protocole en plein essor a annoncé la création d'un groupe d'entreprises spécialisé dans les réseaux électriques intelligents et dans la mesure intelligente. Ce projet qui devrait être mis au point avant la fin de cette année aurait pour but d'assurer une réelle interopérabilité de type « plug-and-play » entre les produits et les solutions qui utilisent les réseaux de proximité NAN. En effet, le NAN ou Neighborhood Area Network se présente comme un réseau de voisinage sans fil du « dernier kilomètre » d'un service public capable de relier les dispositifs d'automatisation de la distribution et les compteurs d'énergie communicants à des passerelles, des appareils de terrain ou des concentrateurs de données.

Les NAN actuellement proposés par les régulateurs et les services publics reposent sur des normes mondiales ont pour objectif de garantir une interaction harmonieuse entre les produits qui se parent de nombreuses fonctionnalités. En effet, comme les nombreuses options proposées dans le cadre des normes IETF et IEEE ne sont pas capables d'assurer l'interopérabilité, c'est grâce à la spécification NAN qui sélectionne les options les plus adéquates et qui définit un profil de communication approprié que peut être assurée une interopérabilité certifiable.

S'appuyant donc sur ces standards déjà existants, le futur profil ZigBee se présente comme un protocole complet sur la base de la communication sans fil et qui couvre les couches 1 à 4 du module OSI de l'International Organization for Standardization ou ISO. Actuellement donc en cours de définition, la modification IEEE 802.15.4g est prévue pour les couches 1 et 2 tandis que les couches 3 et 4 se serviront des normes IEFT qui incluent les systèmes de mise en réseau associés et la couche réseau IPv6 mais aussi les protocoles de transport et de routage appropriés ainsi que les mécanismes de sécurité dédiés.

Ainsi, ce nouveau profil de communication basé sur la technologie sans fil assurera une interopérabilité entre les différents acteurs qui mettent en œuvre leurs dispositifs de réseau électrique intelligent, leurs compteurs intelligents ainsi que leurs produits de nœuds d'infrastructure de communication.

Un programme de test et de certification ad hoc est effectué par des laboratoires indépendants tandis que pour assurer la relation de confiance entre les clients et leur fournisseur de réseau électrique intelligent, ZigBee Alliance proposera un registre concernant les produits certifiés.

Selon Bill Lichtensteiger, un haut responsable auprès de Landis + Gir, cette Alliance comprend de nombreux experts internationaux spécialisés dans les réseaux électriques intelligents et les solutions de mesure intelligente mais aussi des professionnels en matière de protocoles de communication et de silicium. Cette combinaison d'expertises et d'expériences permettra ainsi d'obtenir des normes utiles qui contribueront sur la même lancée à améliorer la fiabilité et les performances de l'Alliance sans oublier l'accroissement de la flexibilité et la réduction des risques.


FERMER