Les objets connectés et les seniors : enjeux et opportunités

Alors que la Silver Economie est sur la rampe de lancement en France et que l’édition du CES2014 débute, petit tour de piste sur les enjeux des objets connectés pour les Seniors et Personnes Agées.

Publié le 07 janvier 2014
Les objets connectés et les seniors :  enjeux et opportunités

Internet, TV à écran plat, SmartPhone, Réseaux Sociaux , Tablettes ... et après ?

Vous n'avez peut-être pas encore surfé sur toutes ces lames de fond qui n'ont pas été sans effet sur votre vie de tous les jours et sur l'économie mondiale. Si vous croyez que c'est fini et que vous allez enfin pouvoir digérer toutes ces séries de produits et services auxquelles il a fallu s'adapter ( DARWINISME TECHNOLOGIQUE !) sachez que tout ceci n'était que du domaine de la Préhistoire des technologies. Ce qui est en train d'arriver va véritablement secouer notre petite planète et ses habitants qui vont progressivement adopter la « Connected Attitude ».

Vous allez me dire mais de quoi s'agit-il ? Et bien tout simplement votre vie va subir l'invasion des « Objets Connectés », à savoir une armée d'objets bardés de capteurs, et connectés à un ou des réseaux (Bluetooth, Internet ...) qui vont en temps réel réaliser l'acquisition de paramètres sur votre corps, dans votre habitat, dans votre environnement, votre jardin, votre voiture ... bref partout et envoyer toutes ces données sur le réseau (ou le Cloud, qui n'est qu'un lieu de stockage quelque part sur la toile) afin d'être stockées et analysées afin de réagir et activer des fonctions à même de vous rendre un service.

Ces Objets Connectés (les anglos saxons parlent d'IOT, Internet of Things) ne vont pas rester isolés, mais vont collaborer et interagir collectivement pour améliorer services rendus.

Essayons d'illustrer avec des objets comme un Thermostat connecté à même de réguler la température de votre habitation avec la possibilité de délivrer les informations à votre smartphone et ce où que vous soyez. Il pourra interagir avec l'objet qui commande l'ouverture plus ou moins grande des volets électriques pour laisser entrer le soleil dont l'intensité aura été détecté par un objet placé à l'extérieur et mesurant les différents paramètres à même de sortir un bilan de la météo extérieur en temps réel.

Jusque-là vous allez me dire cela ressemble à tout ce que la domotique nous promet une maison de rêve depuis des années avec cependant une grande différence : chaque constructeur exploitait son propre réseau local et était peu interopérable avec les autres. Chacun avait son métier et ne cherchait pas à développer des applications logicielles ou services trop avancées. Il préférait investir sur son métier (les produits) plutôt que dans les services. Avec l'internet des objets connectés ce sont des légions de Start-Up qui depuis quelques mois se sont lancées pour proposer toutes sortes d'objets accompagnés de services offerts via internet. On ne raisonne plus uniquement sur la fonction d'un objet mais sur une combinaison « fonction de l'objet » et « services associés aux données captées par cet objet ». Vous allez bientôt entrer dans l'ère des « Smart Home » !

La France est plutôt bien positionnée pour prendre des positions intéressantes sur ce marché avec des acteurs comme Withings et sa balance connectée, son tensiomètre connecté et le tout nouveau système Aura qui veille sur votre sommeil , Netatmo et sa station météo connectée, Parrot et sa série de drones ou sa Flower Power qui contrôle l'arrosage de vos plantes.


Homo Erectus connecté

Homo Erectus connecté

Le territoire de la maison est assez limitatif, l’individu, nous les hommes (mais aussi les animaux, les végétaux comme les arbres ...) seront bientôt équipés d’une légion de ces petits objets. Depuis presque deux ans on peut trouver de nombreux bracelets délivrant quelques paramètres physiologiques utiles pour les sportifs (distance parcourue, calories consommées ...). Ces objets deviennent de plus en plus petits et intègrent de plus en plus d’intelligences et de capteurs. On imagine donc que ce qui relevait du bien-être va bientôt rentrer dans le domaine de la e-santé (modulo des processus de certification). On voit fleurir des patchs intelligents à placer sur la peau et dialoguant avec votre smartphone pour délivrer votre tension, température, fréquence cardiaque ....

Curieusement on ne peut s’empêcher de noter le timing et la coïncidence de la première opération visant à intégrer un cœur artificiel il y a quelques semaines à peine avec la montée en puissance de ce phénomène des objets connectés et de cette ultra miniaturisation.

Vos vêtements vont également devenir intelligents (cf Hexoskin ou OM Signal par exemple), ils seront à même de mesurer votre stress ou votre déshydratation et peut être dans un second temps les mailles des tissus s’adapteront en temps réel à la demande du corps de l’individu. Les bas de contentions seront bientôt des objets connectés mesurant la tension artérielle et s’adaptant en temps réel selon un protocole élaboré par le médecin.

Les services de téléalarme et télésurveillance pour les Seniors vont subir une mutation extraordinaire. Il va devenir possible pour un particulier de savoir si sa mère ou son père âgé qui vit seul à ouvert le frigo, consommé quelque chose, bougé dans son lit, ouvert les volets, il va également connaitre en temps réel sa fréquence cardiaque ou tout autre paramètre physiologique relevé en temps réel et pourra être alerté en temps réel sur son smartphone en cas de paramètres anormaux.

Même la canne devient connectée et Fujitsu présentait il y une dizaine de mois un canne équipée d’un GPS à même de guider les personnes souffrant de déficience visuelle par exemple et mesurant la fréquence cardiaque ou encore la transpiration.

L’habitat des seniors ou l’adaptation des logements pour les seniors va passer par une collection de dispositifs faisant appel au M2M (Machine to Machine, à savoir des collaborations et échanges de donnes entre objets) reliés à la toile. Les lunettes type Google Glass seront un jour banalisées et il sera possible en cas de problème de voir ce que voit Papy ou Mamie pour l’aider ou partager des sensations (et vice versa).



Homo Connected

Homo Connected

On voit apparaitre des couples de bracelets permettant à deux individus d’échanger des contacts physiques tout en étant séparés par des milliers de kilomètres (on en peut s’empêcher de penser que ces usages vont exploser quand l’on voit la génération Y qui se nourrit de relations d’amitiés virtuelles sur des réseaux comme Facebook, le dit réseau que l’on dit en perte de vitesse sur la cible des jeunes et qui voit débarquer des armées de Seniors !). Enfants et parents disposeront de nouveaux moyens d’échanges.

Si l’on se projette plus loin, à un moment le pont entre l’électronique et la biologie sera banalisé et ces objets seront peut être autonome et dans notre corps et deviendront des extensions (la prothèse auditive placée dans le conduit auditif était une première étape. On peut imaginer un objet connecté avec une micro cellule greffée au plus près de l’organe d’audition).

Si vous en doutez encore, vous serez très vite rattrapé sous peu à la fois par la technologie ... mais surtout par la grande machine du Marketing qui va pousser très fort. Nous en manquerons pas de relayer dans nos colonnes les innovations dans ce domaine utiles pour les Seniors et Personnes Agées.



FERMER